Votre carte de crédit temporelle

Alain Samson Alain Samson Équilibre grandir intelligence émotionnelle La vie est trop courte

Je travaille en ce moment à la rédaction d’un livre qui s’intitulera Rajeunir en vieillissant, et, aujourd’hui, je partage avec vous un extrait de son premier chapitre.

Imaginez que c’est votre anniversaire et qu’une personne vous offre en cadeau une carte de crédit en vous disant de dépenser allègrement, qu’elle contient une bonne somme, mais en refusant de vous mentionner ladite somme. Que feriez-vous?

Il est probable que, les premiers temps, vous dépenseriez à gauche et à droite sans trop vous soucier. C’est normal: la carte ne vous a rien coûté et votre bienfaiteur vous a dit qu’elle contenait une bonne somme. Pourquoi se retenir et ne pas céder à la moindre envie?

Mais avec le temps, vous commencerez à vous douter que la somme disponible sur cette carte diminue et que vous finirez par vous retrouver avec un solde à zéro. Cette prise de conscience vous amènera à moins dépenser ou, plus précisément, à acheter ce qui importe vraiment. Vous deviendrez un consommateur plus avisé parce que, plus une ressource est rare, plus on l’utilise avec parcimonie.

Il en va de même avec le temps. En venant au monde, vous avez reçu une «carte de crédit temporelle». Vous ignorez sa limite (vous ignorez combien d’années, de mois et de jours vous sont réservés), mais vous savez qu’elle finira un jour par expirer.

En conséquence, vous dépensez votre temps un peu n’importe comment pendant la première moitié de votre vie. Après tout, pourquoi ne pas le gaspiller? Vous en avez tellement en réserve…

Et puis, à mesure que vous avancez en âge, vous réalisez que votre carte sera vide tôt ou tard. Dans bien des cas, ça vous amène à remettre en question la manière dont vous gérez votre temps. Vous mettez de côté certaines tâches. Vous pouvez même remettre votre emploi en question en vous disant qu’il ne vous fait pas vibrer et que vous avez besoin d’avoir plus de sens dans votre vie. Moins on a de temps, et plus on a envie de mieux l’investir afin de laisser une trace significative dans ce monde.

À ce moment, on regarde brièvement vers le passé et on se demande pourquoi on a tellement gaspillé. On regrette les années perdues dans des voies (emplois, relations, médias sociaux, etc.) sans issue. On se demande ce qui a bien pu nous passer par la tête pour dépenser sans compter ces précieux instants qui se font de plus en plus rares.

Qu’en est-il de vous? Dépensez-vous correctement les minutes qu’il vous reste sur cette fameuse carte temporelle?



Article précédent Article suivant