Un truc facile pour vous faire apprécier

Alain Samson Communication intelligence émotionnelle Intelligence sociale Persuasion

Le simple fait d’être conscient que vous faites partie du groupe est suffisant pour faire grandir l’appréciation que les autres ont de vous et pour les prédisposer favorablement à votre égard.

Savez-vous quel était le pire châtiment pendant la préhistoire? Ce n’était pas la mise à mort. Ce n’était pas l’emprisonnement. C’était le bannissement. En effet, à ce moment-là, la personne bannie perdait le soutien du clan et son image d’elle-même.

Des milliers et des milliers d’années plus tard, le besoin d’appartenance est inscrit dans nos gènes et, chaque fois que vous rencontrez quelqu’un pour la première fois, cette personne se demande avant toute chose si vous faites partie de son clan ou si elle doit vous redouter.

Naturellement, nous ne vivons plus à l’époque de la préhistoire, et cette personne ne vous lapidera pas si elle découvre que vous faites partie d’un autre clan. Mais si elle convient que vous êtes du même groupe qu’elle, elle sera plus encline à vous aider et à vous dire oui.

Et vous savez le plus beau? C’est que vous pouvez provoquer cet effet chez tout le monde, même ceux qui vous semblent très différents de vous d’entrée de jeu. Il suffit de vous trouver des points en commun avec les gens que vous croisez chaque jour.

 

Un collègue lance que son fils joue au hockey et il s’avère que le vôtre aussi? Faite-le-lui remarquer. Vous viendrez ainsi de vous retrouver tous les deux dans le groupe des parents dont les fils jouent au hockey!

Vous êtes aux prises avec un client insatisfait? Allez-y d’une phrase comme celle-ci: «Si je comprends bien, nous sommes dans la même situation. Vous n’êtes pas satisfait et je suis désolé qu’il en soit ainsi. Que diriez-vous si nous trouvions ensemble une solution à cette situation?»

Du coup, vous viendrez de vous retrouver dans la même équipe. Plus question d’affrontement. L’heure est à la recherche, ensemble, d’une solution qui vous satisfera tous les deux.

Ce nouveau collègue arrive d’un autre pays et tout semble vous séparer? Et pourtant, vous faites partie de la même organisation et vous avez la même mission à accomplir. Vous faites partie de même groupe. Prenez-en conscience et communiquez-le-lui.

Ce simple outil vous permettra de rendre vos relations plus résilientes. C’est sur les points en commun que se construisent la complicité et la cohésion. Du coup, l’optimisme face à l’avenir augmente d’un cran. Le climat de travail devient plus agréable et la vie nous semble meilleure.

Tout ça simplement en changeant de point de vue.

Au lieu de vous concentrer sur ce qui vous sépare, partez dorénavant en quête de ce qui vous réunit. Vous remarquerez rapidement que les journées de travail deviennent bien plus agréables.



Article précédent Article suivant