Pourquoi mon patron est-il si difficile à décoder?

Alain Samson Alain Samson Gérez votre patron Leadership

Les patrons peuvent être classés selon quatre types, et si vous arrivez à déterminer de quel type est le vôtre, il ne saura plus comment se passer de vous.

Question : «Je regrette tellement mon patron précédent! Avec lui, je savais quoi faire pour être apprécié. Il me fallait expliquer ce que j’allais faire, bien m’entendre avec mes collègues et atteindre mes objectifs. Si j’y arrivais, tout allait bien. Avec mon nouveau patron, cette recette ne fonctionne pas. Je me sens moins appréciée. Je n’ai pourtant pas changé! Que faire?»

Réponse : Votre patron actuel ne ressemble pas à celui que vous aviez auparavant, et cela vous déroute. Pourtant, c’est bien normal que ces deux personnes soient différentes. Pensez aux diverses relations amoureuses que vous avez vécues.

Certaines étaient plus physiques, d’autres plus romantiques. Certaines étaient ponctuées de nombreuses sorties tandis que d’autres se vivaient davantage dans l’intimité. Pour que votre partenaire vous apprécie, vous vous adaptiez. C’est ce que vous devez faire avec votre patron. Les patrons peuvent être classés selon quatre types et si vous arrivez à déterminer de quel type est le vôtre, il ne saura plus se passer de vous.

Il y a les patrons de type «quoi», qui se concentrent sur la tâche, distribuent le travail et préfèrent la supervision directe. Votre ancien patron entrait dans ce groupe si vous étiez en mesure de le satisfaire en étant assidue au boulot, en suivant ses instructions et en restant dans son champ de vision.

Il y a les patrons de type «qui», qui valorisent les relations interpersonnelles et pensent que c’est par cette voie qu’on obtient l’efficacité. Ceux-ci auront besoin de coordonner plutôt que de diriger. Ils vous apprécieront davantage si vous vous montrez souple et vous entendez bien avec vos collègues.

Il y a les patrons de type «pourquoi», qui veulent conceptualiser ce qui se passe, les forces en présence et les raisons derrière les agissements de chacun. Ils vous apprécieront si vous êtes autonome, si vous savez poser les bonnes questions et si vous vous lancez dans l’action sans recevoir d’instructions, simplement en vous faisant présenter les bonnes idées et les bonnes questions.

Il y a finalement les patrons de type «comment», qui préfèrent se concentrer sur les détails et les procédures, ceux que vous pouvez satisfaire en étant simplement efficace, sans vous questionner, en attendant patiemment les instructions. Ceux-là vous apprécieront si vous respectez vos engagements et si vous suivez les procédures courantes pour y arriver. Ils adhèrent plus facilement à la continuité qu’à l’innovation.

De quel patron avez-vous hérité? Vous le découvrirez en le regardant travailler et en le voyant réagir. Vous me demandez quoi faire? Il est comme il est… pour longtemps.

 

En résumé

Les patrons sont tous différents; normal, ce sont des êtres humains. Vous avez le choix: adaptez-vous à celui que vous avez maintenant ou trouvez-en un du même type que celui que vous aviez si bien su satisfaire par le passé. Mais n’imaginez pas pouvoir le changer.



Article précédent Article suivant