Peut-on être trop positif?

Alain Samson Bonheur Climat de travail La grenouille orange Positivité

Une vision optimiste de l’avenir augmente les chances de succès. Pourvu, bien entendu, qu’elle soit réaliste.

Je donnais récemment, dans une entreprise, une conférence intitulée Sois positif ou bedon reste chez vous, quand un des participants m’a interpellé. Selon lui, c’est irresponsable d’être positif, car le monde est plein de pièges. Des catastrophes arrivent chaque jour. Personne n’est sûr de son emploi. C’est donc ridicule de se promener avec un sourire du soir au matin en restant aveugle à ce qui se passe autour de nous.

Ce commentaire revient de temps à autre et, s’il vous a à l’occasion traversé l’esprit, j’aimerais éclaircir aujourd’hui ce qu’est vraiment une attitude positive.

Dans un premier temps, les gens positifs ne se promènent pas avec des lunettes roses. Ils savent que la vie n’est pas uniquement faite de choses agréables. Ils savent que les contrariétés abondent et que, en fin de compte, nous mourrons tous. Ils ne refusent pas de voir les dangers et les risques. Ce serait faire preuve de témérité. Cependant, par leur attitude, ils abordent les difficultés avec la tranquille assurance qu’ils en viendront à bout. Ils anticipent l’avenir de manière positive.

 

 

Ils ne se découragent pas au premier obstacle. Ils persévèrent. Devant un échec, ils se disent que ça pourrait être pire et ils trouvent des façons d’atteindre leurs objectifs. Par conséquent, ils réussissent plus souvent que les autres.

Les gens qui, comme mon participant, se targuent d’être réalistes abordent au contraire les projets en ne visualisant que les obstacles prévisibles. Au premier problème, ils décrètent que l’objectif est trop ambitieux et ils déclarent forfait. Leur taux de succès est donc plus bas.

Ce n’est pas parce qu’on est positif qu’on perd le contact avec la réalité. Au contraire, certaines études ont démontré que les personnes positives captent davantage les occasions qui se présentent à elles. C’est comme si elles possédaient un radar à succès.

Efforcez-vous donc de voir l’avenir de manière positive. Ça ne vous transformera pas en clown (sauf si vous le faites pour paraître et non pour être). Ça ne mettra pas votre existence en danger. Même dans les tempêtes, ça vous rendra la vie plus facile.

La maladie et les revers de fortune font partie intégrante de notre quotidien. Vous pouvez les aborder de manière positive ou négative. Vous aurez plus de plaisir si vous le faites avec le sourire, avec un optimisme réaliste et en dédramatisant les vicissitudes de la vie.

On ne peut être trop positif si on reste réaliste. Merci au participant qui m’a permis, dans cette chronique, de clarifier mes propos hebdomadaires.



Article précédent Article suivant