Oubliez la nostalgie

Alain Samson Alain Samson chance intelligence émotionnelle

C’était tellement mieux avant! On était tellement bien! Il faudrait qu’on y retourne. Je suis tellement tanné des changements qui surviennent chaque semaine!

Savez-vous pourquoi il est aussi facile de regretter le passé? Tout simplement parce qu’on y était bien.

On s’était fait une place. On avait trouvé notre zone de confort et on espérait que le monde ne changerait plus jamais. C’est souvent comme ça que les gens commencent à s’encroûter.

Vous vous reconnaissez? Dans ce cas, j’ai une grande nouvelle pour vous: le passé est passé.

Il ne sert à rien de regretter les cassettes huit pistes. Elles ne reviendront pas. Le monde a avancé et, si vous n’avancez pas avec lui, vous vous condamnez à la nostalgie et à l’incapacité de tirer votre épingle du jeu dans un monde en mutation perpétuelle.

L’utilitarisme de la nostalgie

En fait, le passé devrait vous servir à quatre choses.

Premièrement, à vous rappeler vos accomplissements. Parce qu’en révisant ceux-ci, vous êtes en mesure de vous remémorer vos talents.

Des talents qui sont encore en vous et qui pourraient vous aider, si vous y recourez, à relever les défis du jour. N’oubliez jamais ce qui vous a permis de triompher dans le passé.

Deuxièmement, vos souvenirs vous permettent de vous rappeler vos erreurs afin que vous ne les répétiez pas. Se tromper une fois, c’est humain.

Faire la même erreur deux fois, c’est montrer qu’on ne mérite peut-être pas le succès. Si ça ne fonctionne pas d’une certaine manière, passez à une autre stratégie.

Le monde n’est pas statique. Il ne sert à rien de s’accrocher au passé. Au contraire, il faut bâtir sur celui-ci pour s’assurer de continuer à profiter des changements.

Troisièmement, le passé vous permet de vous rappeler ceux qui vous ont aidé, qui ont été là quand vous avez crié à l’aide. Ces personnes ont peut-être besoin de vous aujourd’hui.

Ce serait un juste retour des choses que vous restiez en contact avec elles pour être disponible si elles ont besoin de vous.

Finalement, vos souvenirs vous aident à vous rappeler vos passions, vos fantasmes, d’antan. Ceux-ci peuvent vous indiquer la voie vers les talents qui sommeillent en vous.

Par exemple, quand j’ai perdu un emploi il y a de nombreuses années, je me suis rappelé que j’avais longtemps rêvé d’être auteur et conférencier. Ce souvenir m’a montré la voie dans une période d’incertitude.

Alors aujourd’hui, au lieu de regretter le bon vieux temps, demandez-vous sur quoi vous pourriez tabler pour profiter de ce qui s’en vient.



Article précédent Article suivant