Où en est votre système immunitaire organisationnel?

Alain Samson Alain Samson Changement engagement Positivité résilience

Une organisation, c'est comme un être humain et je vais aujourd'hui profiter de cette métaphore pour traiter de ce qui se passe dans votre milieu de travail actuel. Mais, dans un premier temps, parlons des êtres humains en général.

Chaque jour, les êtres humains sont bombardés par des agresseurs. Il y a par exemple les virus qui s'attaquent à leur vitalité. Il y a les changements qui les poussent à se remettre en question. Il y a les évènements marquants de la vie (divorce, perte d'emploi, deuil) qui les déstabilisent pour des périodes indéterminées. La vie est constituée de tous ces évènements.

Heureusement, les êtres humains ont une certaine protection face à ces agresseurs. Si un virus connu se présente, le système immunitaire le reconnait et produit rapidement des anticorps qui en viendront à bout avant qu'il ne cause trop de dommages. Si le virus est tout à fait nouveau, le même sytème s'y attaquer et, après des effets secondaires, finira bien par trouver la recette d'anticorps qui lui permettra de mieux faire face la prochaine fois.

Face aux changements ou aux chocs de la vie, l'être humain misera sur sa résilience. Celle-ci lui permettra de se remettre en selle et de passer à autre chose plus rapidement.

Il en va de même dans votre organisation. Elle subit tous les jours des agressions de son environnement et elle doit se défendre. Qu'est-ce qui fera qu'elle en sortira gagnante?

 

L'élément principal qu'on peut associer au système immunitaire, c'est la capacité de l'organisation à créer de l'énergie et il repose sur une simple chose : le ratio émotions positives sur émotions négatives ressenti tout au long de la journée. Il faut que chacun réalise que le bonheur de l'équipe est une responsabilité partagée et qu'il ne sert à rien de chialer ou de se prendre pour des victimes. Que ferez-vous aujourd'hui pour apporter un peu de bonheur aux gens qui vous entourent?

Arrivent ensuite la formation en résilience et un leadership bienveillant. Sans eux, les agressions de l'environnement sembleront bien plus dangereuses.

La bonne nouvelle, c'est que tout ça est à portée de main. Il suffit que, face aux imprévus, aux changements de priorités, l'organisation décide de se doter d'un  puissant système immunitaire.

 



Article précédent Article suivant