Mettez votre CA au pas

Alain Samson Alain Samson intelligence émotionnelle résilience

Le CA peut être votre meilleur allié ou votre pire ennemi. Bonne nouvelle: vous êtes le président de ce conseil d’administration et vous avez le droit de mettre ses membres au pas.

La deuxième clé de la résilience, c’est le sens des responsabilités ou, plus métaphoriquement, la capacité de mettre de l’ordre dans votre CA.

Votre CA – ou conseil d’administration –, ce sont ces voix dans votre tête qui vous font part de leur point de vue toute la journée. Certains appellent le CA le dialogue intérieur ou le comité. Parfois, ces voix sont encourageantes, mais il leur arrive de nuire carrément à notre performance. Voici trois situations rapportés par des participants à mes ateliers de formation.

Jeune entrepreneure: «J’étais à la banque pour faire une demande d’emprunt et ma petite voix me disait que je n’aurais pas le prêt, que je n’étais pas assez crédible et que je perdais mon temps. En conséquence, quand est arrivée la rencontre, j’avais perdu mon enthousiasme. Je n’ai pas eu l’argent.»

 

 

Vendeur: «Il arrive qu’un client se présente au magasin et que, simplement en le voyant, je décide qu’il n’achètera pas. Quand ça se produit, je n’investis pas les efforts nécessaires dans la vente et ma prévision se réalise d’elle-même.»

Analyste: «Si on me confie un mandat auquel est associée une date limite, je me dis immédiatement que je ne serai pas capable de le terminer dans les temps. Je deviens nerveux. Je fais des erreurs.»

Il est relativement facile d’améliorer le contrôle que vous avez sur votre CA. Il suffit de capter la pensée négative et de constater sa présence. La jeune entrepreneure aurait, par exemple, pu se dire: «Tiens, je tente encore de me décourager en m’imaginant le pire.» La différence est énorme entre «Je n’aurai pas le prêt» et «J’imagine actuellement que je n’aurai pas le prêt.»

Ensuite, on se demande si cette pensée est fondée compte tenu des circonstances. Notre entrepreneure pourrait se rappeler ses succès antérieurs et les commentaires des gens qui l’ont aidée à monter son plan d’affaires. Cela pourrait contrebalancer les propos négatifs de son CA. Elle pourrait également, juste avant la rencontre, téléphoner à une personne qui a confiance en elle afin que cette dernière puisse l’aider à retrouver son enthousiasme.

Finalement, on ramène la situation à une réalité non menaçante. Elle pourrait, juste avant de rencontrer son banquier, se dire qu’il est là pour vérifier s’ils peuvent travailler ensemble. Du coup, le stress et les petites voix devraient se taire.

Votre état d’esprit aura chaque fois un impact énorme sur les résultats que vous atteindrez. Ne laissez pas votre dialogue intérieur le polluer inutilement. Prenez conscience de ce qui se passe en vous. Les sentiments qui vous habitent sont de bons indices. Si vous ressentez des émotions négatives, il est possible que vous soyez en train de vous miner de l’intérieur.

Ce CA peut être votre meilleur allié ou votre pire ennemi. Mais il y a une bonne nouvelle. Les petites voix dans votre tête vous appartiennent. C’est vous qui les avez élues. Vous êtes le président de ce conseil d’administration et vous avez le droit de mettre ses membres au pas.



Article précédent Article suivant