Les vagues du changement

Alain Samson

La mer n’est jamais immobile. Elle est toujours en mouvement. En ce sens, elle ressemble à nos milieux de travail.

Cet été, j’étais à New Smyrna Beach (pas très loin de Daytona) et j’avoue que j’ai vraiment profité des vagues. D’autant que l’eau de la mer était chaude et très agréable. Une bonne saucette et on est prêt pour le resto!

Il y a deux façons d’aborder une vague: on peut en prévoir le cours et sauter au bon moment afin de profiter de sa force et de nous rapprocher de la plage. Ou on peut la prendre tout croche et être poussé vers le fond. Quel genre de baigneur êtes-vous?

En plus de me rappeler la chanson Les vagues de la mer, de Serge Lama, cela m’a inspiré une métaphore que je n’avais jamais utilisée. Imaginez un instant que la mer, c’est votre environnement de travail et que les vagues représentent les changements qui y surviennent tous les jours. N’espérez pas que les vagues disparaîtront un jour. Vous avez deux manières de leur faire face: en profiter ou les laisser vous entraîner vers le fond. La décision vous revient.

 

 

Vous pouvez profiter du changement en l’abordant positivement et en vous disant que vous allez exploiter sa force pour être propulsé plus loin. Dans ce cas, vous vous préparez à en bénéficier et à en tirer le meilleur.

 

C’est ce qui se produit quand, devant un changement, vous vous demandez ce que vous pouvez en tirer, quelles leçons il vous présente et comment vous devrez l’aborder. Cela rend la vie organisationnelle plus agréable et transforme les menaces 
perçues en occasions.

Ou vous pouvez refuser de voir la vague venir et la laisser vous tirer vers le fond. C’est ce qui se produit quand vous refusez de voir ce qui se passe dans votre environnement. À ce moment, le changement s’impose à vous et, au lieu d’en profiter, vous vous condamnez à le subir, à en être une victime.

Votre milieu de travail ne sera jamais immobile. Les vagues du changement vont continuer à le balayer chaque jour. Vous n’avez pas de maîtrise là-dessus. Il vous reste à choisir l’attitude que vous adopterez: celle du vainqueur ou celle de la victime?

Le monde du travail est en profonde mutation et c’est loin d’être terminé. C’est peut-être réconfortant de dire d’une vague que vous ne l’aviez pas vue venir mais, au travail, cela peut avoir d’énormes conséquences.

Alors, comment prenez-vous les vagues sur la plage? Comment les abordez-vous au travail? Retenez cette métaphore et apprenez à mieux surfer au bureau au retour des vacances.



Article précédent Article suivant