Le plaisir de fermer un dossier trop longtemps resté ouvert

Alain Samson grandir Objectifs Succès

Comment vous sentez-vous en rentrant de chez le dentiste? Bien? Alors pourquoi avoir reporté ce rendez-vous aussi longtemps?

Avez-vous déjà reporté une visite chez le dentiste alors qu’une dent vous faisait mal? Pourtant, la douleur, vous détestez ça. Mais l’idée de prendre un rendez-vous, de vous faire anesthésier, de perdre une partie de votre journée et de devoir payer en plus vous poussait à la procrastination.

Et pourtant, une fois sorti du cabinet, bien des choses réjouissantes vous attendaient : vous n’aviez plus de douleur, vous aviez l’impression d’avoir vaincu le mal… Vous aviez fermé un dossier chaud et vous en étiez fier.

Avec combien de dossiers de ce genre jonglez-vous tous les jours? Un emploi qui ne vous plaît plus, une vie de couple qui vous mine… Mais, tout comme pour la visite chez le dentiste, vous reportez à plus tard. Vous vous dites que ça finira par s’arranger, que ce patron sera muté, que les remontrances cesseront…

Et puis un jour, par un concours de circonstances, l’abcès crève. Vous perdez cet emploi. Votre couple se brise. Théoriquement, vous devriez être abasourdi par la nouvelle, mais curieusement, vous vous sentez régénéré.

 

Une nouvelle vie s’offre à vous. Finies, les tâches que vous exécriez! Finies, les remontrances! Vous ressentez les effluves de la liberté même si vous n’avez aucune idée de ce que vous réserve l’avenir. Ce sera une surprise, mais, pour l’instant, vous appréciez le fait qu’une tension vient de disparaître.

Ce bien-être a cependant un prix. Vous ne devrez pas retomber dans les mêmes pièges. Vous devrez être plus circonspect à l’avenir. Vous n’avez pas subi tout ça pour vous retrouver dans une nouvelle version du Jour de la marmotte.

Quel dossier traînez-vous actuellement? Quelle dent vous fait mal? Bien entendu, ce ne sera pas drôle de vous attaquer au problème, mais imaginez le plaisir que vous éprouverez une fois l’abcès crevé! Les dossiers qu’on ne ferme pas finissent par appesantir nos journées et nous pétrifier.

Quand nous arrivons à les fermer, le monde nous appartient! Nous sommes prêts à repartir à neuf, sans crainte, avec la ferveur de ceux qui ont soif et qui ont hâte de découvrir ce que la vie a à leur offrir.

Avez-vous des dossiers à fermer, des dents qui auraient besoin de traitement et que vous ignorez parce que vous tenez trop à la quiétude et aux plaisirs de la routine? Demandez-vous cette semaine s’il ne vaudrait pas mieux vous attaquer aux problèmes et vous offrir un avenir plus agréable, exempt de ce que vous subissez actuellement.



Article précédent Article suivant