Le leadership au travail en temps de crise du coronavirus

Alain Samson Alain Samson leadership pandémie

Pas facile d’exprimer son leadership quand on n’a personne à gérer! Et pourtant, vos employés ont besoin de vous.

Voyons comment vous pouvez continuer à jouer votre rôle de leader en ces temps difficiles et vous assurer que vos employés seront bel et bien de retour au bureau à la fin de cette crise.

Si votre organisation dispose d’un programme d’aide aux employés (PAE), n’oubliez pas de rappeler son existence à votre équipe en soulignant que les appels sont confidentiels.

Avez-vous pensé à écrire à chacun d’entre eux pour leur dire que vous comptez sur eux après la crise et que vous avez hâte de travailler ensemble de nouveau? Beaucoup sont craintifs face à l’avenir. Rappelez-leur qu’ils ont une place chez vous et qu’ils doivent prendre soin d’eux en attendant le retour à la normale.

Et pourquoi ne pas organiser un 5 à 7 virtuel pour vos employés confinés? Vous entretiendrez ainsi la cohésion du groupe. Vous pouvez également expédier à tout votre personnel un courriel quotidien qui, selon le cas, proposera une citation ou une bonne nouvelle. Eh oui, il y a encore de bonnes nouvelles chaque jour, c’est juste qu’on ne les voit pas.

Accompagnement

Si votre équipe est en télétravail, organisez des rencontres téléphoniques ou virtuelles quotidiennement où chacun pourra dire où il en est et, au besoin, communiquer ses besoins au reste du groupe. Tout au long de ces rencontres, encouragez les gens à ventiler, mais assurez-vous que le groupe ne tombe pas dans le défaitisme. Répétez que vous avez foi en eux et que ce temps de pause vous servira à mieux rebondir par la suite.

Et dans toutes vos communications, traitez de l’avenir comme d’un futur attrayant que vous avez hâte de réaliser avec eux. Des défis vous attendront. Le monde aura changé. Il se peut que certains clients aient disparu.

Mentionnez que vous avez confiance en eux et que vous savez qu’ils seront tous à la hauteur de ces défis.

Ce n’est pas parce que les portes de votre organisation sont verrouillées que votre travail de leadership s’arrête. Les gens ont besoin de votre présence et ils comptent sur vous encore plus qu’il y a un mois.



Article précédent Article suivant