La vie a des bas

Alain Samson courage Positivité

Le fait d’être positif procure bien des avantages, mais ça ne veut pas dire qu’il faut refuser de voir les éléments moins intéressants de sa vie.

Si vous me lisez régulièrement, vous aurez depuis longtemps compris que, sur la balance des états d’âme, je penche généralement vers le positivisme. Ça ne veut pas dire que je pense que la vie doit toujours se passer de manière agréable. Ça n’est pas le cas. La vie a des hauts et des bas.

Il y a des embûches. Il y a des menaces. Ce ne sont pas tous les projets qui offrent 100 % de chances de succès. Il serait dangereux de ne pas en être conscient. La témérité est rarement bonne conseillère.

Les gens positifs n’arborent pas de lunettes roses et ne se refusent pas à voir les obstacles à l’horizon. Ce qui les distingue, c’est la manière d’aborder ces difficultés. Alors que les gens négatifs s’immobilisent devant les obstacles, les positifs les abordent avec la tranquille assurance qu’ils en viendront à bout.

 


 


Ça n’est pas une petite différence. Les négatifs se découragent rapidement au premier obstacle, se disant que ça ne vaut pas la peine, que ça n’est pas pour eux et qu’il ne sert à rien de continuer parce que, de toute façon, ils n’y arriveront pas. Pas étonnant qu’ils crient rarement victoire.

Les positifs ont une tout autre réaction. Premièrement, ils considèrent comme normal que tout projet soit à l’occasion ponctué d’embûches. Pour eux, ça n’est pas la fin du monde. C’est même tout à fait prévisible.

Ensuite, ils ne font pas de montagnes avec de simples collines. Devant une difficulté, ils se disent que ça n’est pas dramatique, que ça pourrait être pire. Un simple accrochage est bien moins pire qu’un accident mortel. Un rhume n’est rien comparé à un cancer. En abordant les problèmes ainsi, ils en réduisent l’impact sur leur bonne humeur.

Troisièmement, les personnes positives ne ruminent pas les erreurs passées. Elles savent que les êtres humains deviennent sages par essais et erreurs. Elles transforment les échecs en leçons qui les aideront à mieux réussir par la suite au lieu de les traîner comme des boulets en se traitant d’incompétentes.

C’est une question d’attitude. Aujourd’hui, vous allez vivre des moments agréables et des moments qui le seront moins. Comment les aborderez-vous? Votre attitude aura un impact certain sur la suite des choses. Il est normal de vivre des bas. C’est ce qui nous permet d’être exaltés quand nous vivons des hauts. Dédramatisez les événements moins intéressants et cessez de ruminer le passé.



Article précédent Article suivant