Êtes-vous aux commandes?

Alain Samson Alain Samson résilience Stress

Il y a peu de choses qui font davantage peur aux êtres humains que le sentiment de perdre le contrôle dans une sphère de leur vie. Explorons ce phénomène.

En fait, quand on a le sentiment de perdre le contrôle, c’est souvent la panique qui s’empare de nous, et notre confiance risque de s’envoler abruptement. Du coup, notre cerveau ne pense plus de la même manière: au lieu d’user de créativité et de chercher des solutions, il ne pense plus qu’au problème en cours. Il se sent en prison.

S’il vous est, par exemple, déjà arrivé de vous retrouver avec des problèmes financiers, il se peut que vous en ayez perdu le sommeil. Incapable de vous laisser aller pendant la nuit, vous êtes devenu plus fatigué. En conséquence, les scénarios les plus noirs ont surgi dans vos pensées et vous vous êtes dit qu’il n’y avait plus rien à faire. Chaque jour, votre sentiment d’impuissance grandissait.

Dans le cadre de mes conférences, je rencontre beaucoup de gens confrontés à des changements technologiques. Certains entretiennent l’idée qu’ils n’arriveront pas à y faire face. Ils s’imaginent perdant leur emploi, se retrouvant au chômage puis à la rue.

 

 

Avouez que ce n’est pas l’état d’esprit idéal pour s’initier à une nouvelle technologie et sortir gagnant d’un changement au travail…

Vous arrive-t-il de vous sentir ainsi et de vous dire que vous avez complètement perdu le contrôle? Dans ce cas, il est temps de reprendre les commandes.

Commencez pas regarder la vérité en face. Pour reprendre les deux exemples précédents, vous pourriez vous dire: «J’ai trop dépensé et je me suis endetté au-delà de ma capacité de payer» ou «Un changement s’en vient dans l’organisation et je n’ai pas les compétences pour y faire face.» Voilà! Le constat est fait et, déjà, vous êtes davantage en contrôle.

Ensuite, dressez la liste de vos options et demandez-vous ce que vous pourriez faire pour aller de l’avant malgré les problèmes courants. Dans nos deux exemples, ça pourrait être de rencontrer un spécialiste de faillite ou de demander aux ressources humaines une formation d’appoint sur cette nouvelle technologie qui s’en vient.

Continuons. Rappelez-vous maintenant toutes ces fois où, par le passé, vous avez fait face à l’adversité. Ces moments où vous avez gagné.

Si vous en avez déjà été capable, les mêmes talents sont encore en vous. Il suffit de vous faire confiance. Ne vous laissez pas immobiliser par ce sentiment d’impuissance.

Reprenez le contrôle et redevenez le capitaine!



Article précédent Article suivant