Êtes-vous aux commandes?

Alain Samson intelligence émotionnelle motivation résilience

Le sentiment d’être en contrôle est essentiel à l’épanouissement personnel. Sans lui, l’apathie, le découragement et la dépression vous guettent.

Vous voici donc, encore une fois, en route vers le travail. J’ai une question pour vous aujourd’hui : le faites-vous volontairement ou parce que vous vous y sentez obligé? Votre réponse aura un impact énorme sur votre niveau d’énergie à la fin de la journée.

Des études ont démontré que, pour s’épanouir, tout être vivant doit avoir l’impression qu’il est aux commandes de son existence et qu’il n’a pas à se contenter de subir les caprices du destin.

 

Bien entendu, la vie envoie parfois des épreuves dont on se passerait bien. Que faire alors pour maintenir l’impression d’être en contrôle? Ne levez pas les bras au ciel en criant que c’est injuste. Tel le capitaine d’un navire pris dans une tempête, demandez-vous ce que vous pouvez faire maintenant, en attendant de retrouver une météo plus clémente.

C’est en grande partie une question d’attitude. Devant tout événement, vous avez le choix de vous responsabiliser, de dresser la liste des options qui s’offrent à vous et de choisir votre prochaine action en toute conscience.

Revenons à cet emploi que vous n’aimez peut-être pas. Vous pouvez très bien choisir d’y aller à reculons en vous disant que vous n’avez pas le choix, que vous devez gagner votre vie et que le destin a une dent contre vous.

Ou vous pouvez dresser un plan de match qui vous permettra de décrocher l’emploi que vous convoitez et décider, volontairement, de conserver votre emploi actuel durant l’intervalle. Si vous le faites, de grandes choses se produiront.

Premièrement, vous vous sentirez plus léger. Les sentiments d’injustice et d’obligation ont un impact négatif évident sur votre capacité à apprécier la vie. Comme ils vous vident de votre énergie, ils nuisent également à votre qualité de vie personnelle, ce qui crée un cercle vicieux.

Deuxièmement, vous développerez votre autonomie. Cela arrive inévitablement quand on se prend en main. Vous trouverez des occasions de bonifier votre travail ou peut-être d’aller demander des responsabilités supplémentaires. Il se pourrait même que vous arriviez à apprécier des facettes de ce travail que vous considériez auparavant comme une obligation.

Troisièmement, votre niveau de résilience augmentera. On ne peut pas être résilient quand on se voit comme une victime. Ces deux états ne peuvent cohabiter. Développez votre sentiment d’être aux commandes de votre vie et vous réagirez mieux aux prochains caprices du destin.

Donc, aujourd’hui, redressez le dos, souriez et entrez au travail d’un pas décidé. Vous êtes là, vous souhaitez y être même si vous aspirez à vous retrouver ailleurs tôt ou tard. Cette journée est la vôtre. Faites-en un succès.



Article précédent Article suivant