Dirigez avec authenticité

Alain Samson Alain Samson conférence efficacité engagement formation leadership mobilisation des troupes Succès

Ne pas savoir risquer, c’est cesser d’être un chef.
Vivre, c’est agir, c’est lutter, c’est vibrer.
Et faire vibrer les autres, c’est vaincre !
– Cardinal Mercier

Résumé

Arrêtez de jouer au patron qui sait tout. Pour mobiliser les troupes, vous devez retrouver qui vous êtes et l’afficher avec honneur. Personne n’a envie de suivre un mauvais comédien. Si vous devez jouer un rôle, jouez le vôtre.

INTRODUCTION

Qu’est-ce qui fait qu’un leader sera suivi ? Qu’est-ce qui fait qu’il sera cru ? Les études démontrent que sa prévisibilité y est pour beaucoup.

Et qu’est-ce que la prévisibilité ? Dans Ne les motivez pas, allumez-les ! , j’explique que c’est une crédibilité que vous acquerrez quand, jour après jour, vos gestes sont en adéquation avec vos valeurs. Quand vous êtes perçu comme intègre.

Et comment peut-on devenir plus crédible ? Pour répondre à cette question, je vous propose la réponse de Margie Warrel, auteure de Find Your Courage. Je résumerai sa pensée en cinq points.

I– ECOUTEZ AVEC AUTHENTICITE

Êtes-vous vraiment présent lors de vos interactions avec les autres ? Écoutez-vous vraiment les gens ou préparez-vous votre prochaine intervention ? Les gens charismatiques sont réellement présents. Ils écoutent les autres. Ils ne se demandent pas ce qu’ils vont dire ensuite ou ce qu’ils mangeront ce soir. Ils font sentir à leur interlocuteur que ceux-ci sont importants pour eux. Ils écoutent. Pour apprendre. Pour comprendre. Pour mieux répondre. Cela implique un minimum de concentration.

Si vous êtes trop préoccupé, demandez à reporter une interaction. Sinon, en vous contentant de faire semblant d’être présent, vous inspirerez le cynisme et le doute.

Comment, en effet, croire quelqu’un qui se contente de faire semblant d’écouter ? Prenez l’habitude d’écouter véritablement et de vous mettre dans les chaussures de l’autre. Vous découvrirez rapidement qu’on vous apprécie davantage et qu’on vous écoute mieux. C’est normal : le respect entraîne le respect.

 

 

II– PARTAGEZ AVEC AUTHENTICITE

Les gens qui interagissent avec vous ont-il l’impression de le faire avec un véritable être humain ou de discuter avec un comédien ? Faites-vous part de vos doutes ? Mentionnez-vous que vous ne savez pas tout ? Personne ne demande à un leader d’être tout-puissant mais, en jouant ce rôle, vous y perdez en crédibilité.

Vous n’êtes pas qu’un engrenage dans votre organisation. Vous avez une vie et vous pouvez vous permettre de la partager avec les gens qui vous côtoient tout au long des semaines. Rentrer au travail, ce n’est pas endosser le rôle d’un personnage. C’est une occasion de rester soi-même et de relever les défis qui nous ont été confiés. Soyez ouvert aux autres et ouvrez-vous à eux. C’est à cette condition que peut naître la véritable coopération.

III– EXPRIMEZ-VOUS AVEZ AUTHENTICITE

Vous êtes en colère ? Dites-le ! Un changement soudain de priorité vous fait rager ? Dites-le ! Vous n’avez pas à dissimuler ce que vous ressentez sous prétexte de préserver le maquillage nécessaire au maintien de votre emploi. Pourquoi cacher ces émotions qui vous font vous sentir vivant ?

Naturellement, ça ne veut pas dire que vous pouvez tout dire sous le coup de la colère. Il y a des propos qu’il vaut mieux retenir si on ne veut pas avoir à s’excuser le lendemain. Mais vous avez droit à toutes les émotions ressenties par ceux qui vous entourent.

Quelles valeurs vous animent ? Ne les perdez jamais de vue, nonobstant les circonstances. Ceux qui changent de valeurs ? selon les situations perdent rapidement leur crédibilité. On les regarde avec cynisme et on doute de leur moindre affirmation. Restez fidèle à ce que vous êtes intérieurement.

IV– FAITES PREUVE DE RECONNAISSANCE AVEC AUTHENTICITE

Au Québec, 60 % des femmes et 40 % des hommes ont besoin d’être félicités sur une base régulière. Si ça ne se produit pas, leur motivation s’étiole et leur productivité périclite. Cependant, la moitié de ces personnes possèdent un radar intérieur qui leur permet de détecter l’hypocrisie. C’est donc dire que si vous les félicitez sans aucune raison, vous verrez chuter leur niveau d’engagement et vous perdrez tout pouvoir sur eux.

Personne ne souhaite être félicité pour la forme, par politesse. C’est une insulte. D’autant plus que, si vous êtes observateur, tous ont des forces et tous contribuent à l’atteinte des résultats. Les vrais leaders savent reconnaître l’apport de chacun et ils ne se gênent pas pour le communiquer.

D’autant plus que, chaque fois que vous félicitez quelqu’un pour un comportement, vous multipliez les chances que ce comportement soit répété.

V– SERVEZ AVEC AUTHENTICITE

Les vrais leaders ne sont pas imbus de leur position dans l’organigramme. Ils ne s’imaginent pas que les autres sont là pour les servir. Bien au contraire ! Ils savent qu’ils sont les gardiens d’un futur souhaitable à réaliser et que ce futur doit être communiqué chaque jour. Ensuite, il leur reste à demander aux leurs comment ils pourraient les aider à le réaliser.

Vos employés vous sentent-ils bienveillant à leur égard ? Si c’est le cas, vous pourrez compter sur eux quand vous en aurez besoin. Ils répondront « présent » à vos appels. Pour ce faire, vous devez les servir chaque jour.

« Que puis-je faire pour t’aider à atteindre tes objectifs ? » « Y a-t-il des obstacles qui t’empêchent de te réaliser ici ? » Ce type de question, loin d’être badin, communique à vos troupes le fait que vous êtes là pour eux et que leur performance vous tient à cœur.

Ça ne veut pas dire que vous ne leur montrez pas la voie. Simplement qu’une fois la communication faite, vous vous poussez du chemin et vous les aidez à l’emprunter ? Ont-ils besoin de formation ? De meilleurs équipements ? Vous êtes là pour eux.

Servir les autres, c’est aussi les aider à découvrir ce qu’il y a de meilleur en eux. C’est, vous l’aurez deviné, les aider à devenir eux-mêmes authentiques. C’est vous voir comme des géologues qui tentent de découvrir quel minerai se cache dans un terrain donné. Ensuite, c’est le mettre en valeur. C’est quand chacun peut contribuer au meilleur de ce qu’il est que se construit la cohésion dans les équipes ultra-performantes. C’est à ce moment qu’on relève les plus grands défis.

CONCLUSION

Voilà. Vous avez la recette. Et le plus beau dans tout ça, c’est que ça ne vous demandera que des efforts. Pas de budget. Pas de formation à suivre. Juste d’apprendre à être vous-même à tout moment.

Et n’allez pas penser que le leadership, tel que décrit dans ce texte, est limité à ceux qui occupent des postes élevés dans leur entreprise. Tous peuvent être des leaders. Dès que vous refusez la médiocrité et que vous abordez votre travail avec courage, vous devenez un leader. Dès que vous êtes authentique, vous faites grandir la confiance que les gens ressentent à votre égard, comme le disait le cardinal Mercier dans la citation qui précède ce texte, vous pouvez vaincre.



Article précédent Article suivant