Changement et leadership

Alain Samson Alain Samson Buzz engagement Il faut sauver la ruche mobilisation des troupes

Revenons un instant sur l’intrigue du livre Il faut sauver la ruche.

La ruche Luna traverse une grande période d’apathie. Ses dirigeants ne semblent pas reconnaître les menaces qui pointent à l’horizon. Il n’y a aucun sentiment d’urgence malgré le fait que, si rien n’est fait, la ruche court à sa perte.

C’est Buzz, une abeille ouvrière, qui va brasser et provoquer des choses. Buzz n’est pas contremaître, encore moins abeille-cadre. Il n’a pas l’oreille de la reine et pourtant…

Pas besoin d’être situé tout en haut d’un organigramme pour être considéré comme un leader. Il y a plein de gens occupant des postes élevés qui se contentent d’être des gestionnaires. En fait, dès que vous donnez l’exemple, vous avez l’étoffe d’un leader.
Les leaders montrent la direction, communiquent le portrait d’un avenir souhaitable à réaliser et offrent un leadership fluide. Communiquant des principes qui libéreront les autres de la supervision directe, ils jouent souvent le rôle de coach en tentant d’engager les autres. Il ne leur viendrait pas à l’idée de gérer à la petite semaine.

 

Les gestionnaires suivent le plan de match, sont efficaces et se soucient de bien maîtriser les troupes. Pour s’assurer de faire leur travail correctement, ils créent des politiques et encadrent de telle sorte qu’il sera possible de suivre le plan. Ils sont plus dirigeants que coachs et, trop occupés à gérer l’instant présent, ils n’ont souvent même pas conscience des changements qui surviennent dans le monde.

De quoi avons-nous davantage besoin dans un monde en changement? De gestionnaires ou de leaders? Comme le mentionne l’auteur Daniel Pink, si vous commandez, vous obtenez de l’obéissance. Si vous offrez de l’autonomie, vous obtenez de l’engagement.

Non pas que les gestionnaires soient de trop. Si vous les enleviez, les organisations pourraient elles-mêmes devenir chaotiques. Mais ce n’est pas sur un déficit de gestionnaires que nous devons nous concentrer présentement dans notre économie. Nous en avons beaucoup.

Par contre, les leaders se font rares et, sauf si on œuvre dans une organisation monopolistique favorisée par un environnement statique, leur absence peut être très dommageable.

Cette semaine, n’attendez pas qu’on vous offre un poste pour assumer votre leadership. Soyez à l’affût de ce qui se passe, suggérez des améliorations aux processus et donnez l’exemple en offrant un travail de première qualité. Bref, faites un Buzz de vous-même. Petit à petit, vous arriverez à changer votre ruche.



Article précédent Article suivant