Changement et communication

Alain Samson Alain Samson Buzz Changement Communication Il faut sauver la ruche Succès

Dans le livre Il faut sauver la ruche, on remarque rapidement la différence de culture entre les deux ruches quand le champ du fermier Jean est labouré.

À la ruche Sola, on dirige instantanément les efforts ailleurs. Pas question de s’acharner. Il faut trouver du nectar et pas question de se laisser prendre au dépourvu.

À la ruche Luna, par contre, on fait comme si de rien n’était. On cache l’information aux abeilles ouvrières. On évite de transmettre les mauvaises nouvelles à la reine. On refuse de voir la réalité en face et on agit comme si tout était normal.

Ça vous dit quelque chose?  Quand survient un problème dans votre vie, préférez-vous vous y attaquer ou vous mettre la tête dans le sable? Quand un changement se produit dans votre organisation ou dans son environnement immédiat, est-ce qu’on s’en préoccupe ou garde-t-on la chose sous silence, de peur que cela crée des inquiétudes ou que ça pousse des gens à changer.

Dans ces moments, il est essentiel de communiquer. Communiquer, communiquer et communiquer! Pas question de garder les informations sous silence.

Dans un premier temps, cela empêche de créer le sentiment d’urgence nécessaire pour que les membres de l’organisation acceptent de se lancer dans un processus d’adaptation et de changement.

Dans un deuxième temps, cela encourage chacun à partager son savoir. Qui vous dit qu’un membre de votre organisation n’a pas déjà la solution qui vous permettra de faire face à la menace? Le problème, c’est que vous ne le saurez jamais si vous vous taisez et que vous faites comme si de rien n’était.

Finalement, la communication vous permet de transmettre à chacun le portait d’un avenir souhaitable, à réaliser ensemble. Tout le monde peut ainsi ramer dans la même direction et, grâce à de petites victoires, sentir que la réussite est à portée de main.

Quand vous communiquez avec clarté, vous donnez à chacun le cadeau de l’esprit d’initiative. Plus de questionnement dans l’esprit de vos collègues. Ils savent ce que,  collectivement, l’entreprise tente de réaliser et comment elle fera face au changement en cours.

Ce n’est donc pas le temps de fermer les canaux ou de vous contenter d’un affichage invisible. Communiquez! Communiquez! Vous éviterez ainsi que les rumeurs de corridor ne remplissent le vide créé par votre silence. Dans des temps de changement, on communique encore plus que d’habitude.



Article précédent Article suivant