Bien recevoir les compliments

Alain Samson Climat de travail Intelligence sociale Positivité

Un compliment bien reçu fait deux gagnants. Il renforce également les liens qui vous unissent aux autres.

Comment réagissez-vous quand on vous fait un compliment? Quand on vous dit, par exemple, que votre rapport était très bien rédigé, que votre présentation était percutante ou que ce nouveau vêtement vous sied très bien? Il y en a que ça indispose. Gênés, ils vont avoir tendance à diminuer la valeur du compliment : ça n’est rien. L’auditoire était gagné d’avance. C’est un vieux vêtement.

Quel impact avez-vous quand vous répondez ainsi? Vous dites en fait à la personne qui a fait le compliment qu’elle n’a pas de jugement. Faites-le quelques fois encore et vous verrez cette source de compliments se tarir.

C’est dommage parce que, quand la réaction est positive, les compliments font autant de bien à ceux qui les transmettent qu’à ceux qui les reçoivent. C’est en effet très agréable de remarquer que notre remarque a fait du bien et qu’elle a été reçue avec plaisir.

Selon Olivia Fox Cabane, conférencière américaine, vous devriez procéder en quatre temps quand quelqu’un se donne la peine de vous complimenter.

 

 

  1. Premièrement, arrêtez ce que vous faites. Ce qui vient de se passer est sérieux. Ça vaut la peine de ne pas le passer sous silence.
  2. Deuxièmement, pendant une seconde, absorbez le compliment. Prenez le temps de l’assimiler. On vient de vous dire quelque chose d’important.
  3. Troisièmement, laissez cette seconde d’assimilation paraître sur votre visage. Prouvez à la personne qu’elle a eu un impact positif sur vous.
  4. Finalement, remerciez. Prenez le temps de dire merci sans que ça ait l’air automatisé. Regardez l’autre dans les yeux et dites merci.

Cela fera plaisir à votre interlocuteur, mais il y a plus. La capacité d’accueillir un compliment a un impact direct sur votre estime personnelle. Elle fait grandir votre sentiment de valeur personnelle. Et cette hausse entraîne une augmentation de votre optimisme.

En effet, il est normal d’avoir davantage confiance en l’avenir quand on sent qu’on a en soi les ressources pour y faire face et en profiter. C’est le sentiment de valeur personnelle qui vous donne ce sentiment.

C’est ce qu’ont depuis longtemps compris les professeurs les plus efficaces. En complimentant les enfants, ils savent que ceux-ci auront davantage confiance en eux et qu’ils mettront plus d’efforts parce que les défis, pour eux, ne seront plus perdus d’avance.

Les compliments sont un des nombreux facteurs qui raffermissent les relations interpersonnelles. Elles les rendent plus résilientes et activent la cohésion à l’intérieur d’un groupe. Combien en distribuerez-vous aujourd’hui?



Article précédent Article suivant