Aujourd'hui, dites merci!

Alain Samson Alain Samson Climat de travail Gentillesse Intelligence sociale

Loin de vous faire passer pour un flagorneur, les compliments véritables vous rendent la vie plus facile. Et ça ne coûte rien…

Aimeriez-vous améliorer rapidement toutes les facettes de votre vie? Que ce soit au travail, en famille ou en société? Il y a un petit truc qui existe pour ça : apprendre à remercier les autres.

Les études démontrent en effet que les employés dont on souligne régulièrement le bon travail affichent une meilleure productivité, restent plus fidèles à leur organisation, font grimper le taux de satisfaction de la clientèle et s’associent davantage à leurs collègues.

C’est normal : quand on est félicité, on aspire à l’être à nouveau. Ça gonfle notre estime personnelle et ça fait grimper notre niveau d’énergie. De plus, parce que l’état d’esprit que ça crée est contagieux, ça met en branle une réaction en chaîne qui ne peut être que positive. La personne qu’on félicite devient soudainement plus chaleureuse avec ses collègues et ses clients. Cela a également un impact sur sa vie personnelle.

 

 



Mais il y a quelques conditions à respecter. Premièrement, complimentez honnêtement. Si vous le faites constamment sans que vos compliments soient fondés, vous allez passer pour un racoleur, et votre crédibilité en souffrira. De plus, vos bons mots risquent de passer pour du sarcasme.

Deuxièmement, vous aurez bien plus d’impact si vous remerciez ou vous félicitez en fonction d’un comportement sur lequel l’autre a du contrôle. C’est bien beau de dire à quelqu’un qu’il a de beaux yeux, mais ça ne lui demande pas trop d’effort.

Soyez plutôt à l’affût des occasions de remercier. Cela aura également un impact favorable sur la manière dont vous percevez les autres. Vous remarquerez davantage leurs talents que leurs faiblesses, et cela fera grandir à la fois votre attachement pour eux et votre optimisme. Il est en effet normal d’avoir foi en l’avenir quand on se sait bien entouré.

Malheureusement, peu de personnes reçoivent les compliments qui devraient leur revenir. Je demande souvent à mes participants, en conférence, combien de compliments ils ont reçus au cours de la dernière année. Selon les groupes, près des deux tiers répondent zéro.

Imaginez le gaspillage en efforts discrétionnaires perdus parce qu’on tient les gens et leurs efforts pour acquis. Ne vous privez pas de tout ça aujourd’hui.

Et rappelez-vous que le pouvoir de féliciter et de dire merci n’est pas à sens unique dans une organisation. Ça n’est pas juste au patron de l’utiliser. Félicitez-vous également entre collègues et, pourquoi pas, félicitez votre propre patron quand l’occasion se présente.

Besoin d'une formation ou d'une conférence sur le leadership? Visitez ce lien.



Article précédent Article suivant